Qui je-suis?

Une photographie sans émotion est une photographie sans âme.

Remy Donnadieu

Je suis photographe professionnelle spécialisée dans grossesses, nouveau-nés, enfants et mariage dans le Puy de Dôme – 63. Je suis colombienne et je fais de la photo depuis 10 ans. Je m’inspire de photographes comme Anne Geddes et j’étais formée par la photographe et formatrice américaine Ana Brandt. Je vous invite à prend le temps de découvrir mes images et n’hésitez pas à me contacter pour me faire partie de votre aventure de vie, que commence avec la grossesse.

Photographe puy de dôme

Interview faite par Nathalie Jacaria Rédactrice de magazine Double face

magazine double face culture et pas que ça
magazine double face culture et pas que ça

Comment as-tu commencé la photographie ?
Cela fait dix ans maintenant que je m’intéresse à la photographie. J’ai commencé avec les paysages, car à l’époque je voyageais énormément, particulièrement en Amérique latine, à commencer par le Chili. J’ai ensuite suivi une formation plus spécifique à Lyon pour me spécialiser dans le domaine des nouveaux nés il y a quatre ans, mais je suis tombée enceinte et me suis tout d’abord consacrée à ma fille. Ce qui fait que j’ai ouvert mon entreprise il y a maintenant un an.


Quels sont les artistes qui t’inspirent ?
J’aime beaucoup Anne Geddes bien sûr car elle est précurseur* dans son domaine, pour autant elle maîtrise très bien photoshop. On pourrait même parfois croire que ses décors sont existants, alors qu’ils sont intégrés à postériori. Je préfère pour ma part construire mes décors et ma déco, je travaille beaucoup avec des tissus et des couleurs que j’aime chaudes, je reste dans les blancs, les jaunes, des tonalités douces. La lumière aussi est primordiale. Je travaille avec des lumières continues, c’est-à-dire que je n’utilise pas de flash pour les nouveaux nés, premièrement parce que cela modifie l’image, deuxièmement parce que c’est moins chaleureux et que cela coupe la douceur de la photo. La lumière permanente va prendre la place de la lumière naturelle tout en la recréant.


Quelle est la difficulté majeure de travailler avec des enfants ?
Pour ce qui est des nourrissons, la difficulté c’est la patience. Un bébé qui vient de naître a besoin de soins constants ; il a besoin de se nourrir, d’avoir chaud…il faut donc être très calme, car parfois on peut attendre jusqu’à une heure trente avant que le bébé soit dans les bonnes dispositions pour être pris en photo. De plus il faut aussi maîtriser la façon de les manipuler. La formation que j’ai suivie mettait énormément l’accent sur la sécurité au niveau des bébés. Par exemple j’utilise beaucoup la méthode de l’emmaillotage, position à la fois confortable, adaptée et rassurante pour le bébé. Ensuite il faut attendre qu’il soit endormi. C’est seulement à ce moment-là que la séance photo débute. J’aime voir le sourire d’un bébé une fois endormi.

….. la suite: www.doublefacemagazine.fr    page 46

Commentaire de la rédactrice Nathalie Jacaria

Originaire de Colombie, Ana est une photographe passionnée par la même thématique qu’Anne Geddes : les nouveaux nés, les bébés et les enfants jusqu’à l’âge de cinq ans. Une passion tout à fait admirable si on prend en considération le savoir-faire, mais surtout la patience que cela requiert ! Pourtant ce sont certainement les photos les plus précieuses, celles du début d’une vie et d’une émotion inégalée, celles dont on se souvient tout le temps, celles que l’on offre, que l’on partage, que l’on affiche avec bonheur chez soi. Je suis allée la voir avec ma fille de un an et demi et j’avoue avoir été époustouflée par la proximité dont elle fait preuve avec les parents, tout comme l’écoute et l’humour qu’elle emploie avec les petits, qui, souvent ne parlent pas encore, mais gigotent beaucoup.
Le résultat était tout simplement exceptionnel tout comme son talent…incontournable pour tous ceux qui viennent d’être parents !